Insertion des jeunes dans les organisations paysannes : moteur du développement rural

Chaque année, 400 000 à 500 000 jeunes malagasy arrivent sur le marché du travail. 3 sur 4 de ces jeunes sont absorbés par le secteur agricole. Pourtant, ils font face à des défis de taille concernant leur avenir. En effet, leur niveau d’éducation est souvent très bas et ils n’ont pas accès à un système de formation professionnalisante adéquate. L’accès aux ressources (capital, foncier, équipement, …) reste également limité. Le secteur agricole, considéré comme la base du développement de Madagascar se doit donc d’innover pour intégrer ces jeunes.

Pour repondre à ces besoins et préparer la relève des responsables agricoles, le Réseau SOA  a mis en place depuis 2015 un dispositif d’accompagnement des jeunes à travers ses membres constitués en organisations paysannes (OP). Le travail du Réseau SOA démontre en effet la pertinence du dispositif porté par les OP. Ce dispositif peu couteux facilite le rapprochement entre les jeunes et entre les jeunes et leurs ainés via le parrainage. Cela accélère ainsi l’insertion professionnelle efficace des jeunes au sein des OP et leur participation au développement économique local.

Francia Andriamanantena, une jeune membre de l’organisation paysanne FILAMATRA SOA IOMBONANA accompagnée par le reseau en 2018 dans son projet de développement de sa culture maraichère, a pu par exemple augmenter sa production ainsi que ses revenus grâce à l’appui et accompagnement de l’organisation. Cette jeune issue de la commune de Mahitsy dans la région d’Analamanga a pu ainsi améliorer son niveau de vie et a attiré d’autres jeunes à s’intéresser aux activités agricoles.

Dans le but de pérenniser et d’élargir ces actions donc, Réseau SOA s’engage depuis aout 2020 à accompagner  l’insertion socio-économique de 250 jeunes agriculteurs au sein des Organisations paysannes dans les Régions Analamanga et Haute Matsiatra.  Cette initiative qui va durer 12 mois  est soutenue par Réseau SOA/OP/AFDI, FFF-FAO et le programme FANAINGA. Ce projet aide ainsi Réseau SOA à poursuivre son action d’appui à l’insertion économique des jeunes en milieu rural et à défendre les OP pour qu’elles aient une place centrale dans le mécanisme national  d’installation des jeunes.

Pour cela, Réseau SOA compte renforcer les capacités de 4 OP d’Analamanga et Haute Matsiatra pour développer des services d’appui et accompagnement de proximité à l’installation des jeunes ruraux. Aussi, il va former les jeunes à la prise de responsabilités à travers des stages auprès de leurs ainés pour favoriser leur insertion dans leur territoire et au sein de la société rurale.

L’initiative va aussi miser sur l’intégration des jeunes dans les espaces de concertation et les initier aux dialogues avec les pouvoir publics sur la politique nationale d’installation et l’accès au foncier.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

Leçons apprises du Covid-19 : la gestion de l’eau et de l’hygiène.

Avec la pandémie de COVID-19, le monde entier s’est retrouvé face à une situation inédite où les gestes les plus basiques du quotidien devenaient tout

Partager l'article
Lire la suite »

Réapprendre le changement. Le cas de Fy Ankinana dans le Vakinankaratra

Jusqu’à 2020, l’association Fy Ankinana s’adonnait à l’électrification rurale. Dans les localités rurales et reculées, l’association mettait à la disposition des ménages, des kits solaires.

Partager l'article
Lire la suite »

Accès à l’eau et à l’hygiène : les femme à la tête du changement communautaire

Dans la commune rurale de Miary, Tuléar II, la diarrhée chronique qui touchait les enfants a été éradiquée depuis qu’un groupe de femmes a pris

Partager l'article
Lire la suite »

Appui aux connaissances sur la régularisation des naissances par le biais du numérique.

Le district d’Antsiranana II dispose désormais d’une base de données démographique concernant des enfants sans actes de naissance. Des enquêteurs formés à la collecte de

Partager l'article
Lire la suite »