S’activer pour la génération future

Plus de 8300 bouillies et 3400 repas améliorés ont été distribués dans les cantines scolaires des deux écoles primaires publiques d’Antsirabe, l’EPP Mahazoarivo et l’EPP Mananjara, qui accueillent des enfants issus des familles très vulnérables en 2021. En plus de cela, l’association ADD (Aide pour le développement durable) a pris en charge l’amélioration des conditions scolaires des élèves grâce à la construction du réfectoire de la cantine scolaire dans l’EPP Mananjara, toujours dans la commune urbaine d’Antsirabe. Le choix de l’association d’appuyer ces établissements scolaires a permis d’améliorer les résultats scolaire dans ces écoles, qui figuraient auparavant parmi les plus délaissés.

Paradoxalement, la région Vakinankaratra est une des régions agricoles très productives mais elle présente également un des taux de malnutrition le plus élevé de Madagascar. L’association ADD a ainsi décidé de faire du duo éducation/nutrition son fer de lance, depuis sa création en 2013.

Avril 2021 – Antsirabe – Depuis 2008, l’association ADD (Aide pour le Développement Durable) produit de la spiruline, afin de lutter contre la malnutrition infantile. Environ 700 enfants bénéficient ainsi d’une distribution régulière de compléments alimentaires à base de spiruline, dans les cantines scolaires. En outre, cette activité permet à l’association de fournir un emploi à des femmes et mères célibataires qui se trouvent dans une situation économique précaire. PHOTO : © RIJASOLO / FANAINGA / GIZ

Sous le leadership d’une nutritionniste de formation, l’association s’est lancée dans la production de compléments alimentaires à base de spiruline, qu’elle concocte exclusivement dans son atelier. La vente de ces produits constitue une source de revenu à l’association, lui permettant d’assurer une certaine continuité dans son action.

Avec un taux de 65%, la région de Vakinankaratra a le taux le plus élevé de retard de croissance des enfants de moins de 5 ans à Madagascar.

Unicef, 2019

Depuis 2018, afin d’apporter sa contribution dans cette lutte contre la malnutrition, ADD a pris l’initiative de l’attaquer là ou l’association a le plus d’expériences : accompagner des groupements de femmes, mères célibataires ou en situation précaire, productrices de produits laitiers.

Afin d’entretenir et de valoriser leur savoir-faire, ces femmes ont bénéficié de différentes formations. Grâce aux nouvelles compétences en pâtisserie et en transformation laitière, elles peuvent fabriquer des produits qui répondent à la demande du marché : des fromages, du beurre, de la crème fraiche, des viennoiseries, …

Avril 2021 – Antsirabe – Depuis 2008, l’association ADD (Aide pour le Développement Durable) produit de la spiruline, afin de lutter contre la malnutrition infantile. Environ 700 enfants bénéficient ainsi d’une distribution régulière de compléments alimentaires à base de spiruline, dans les cantines scolaires. En outre, cette activité permet à l’association de fournir un emploi à des femmes et mères célibataires qui se trouvent dans une situation économique précaire.

Par ailleurs, une formation en gestion de micro-activité, qui leur a également été prodiguée, leur permet de mieux gérer leur petit commerce et même de conseiller d’autres jeunes femmes qui pensent se lancer dans l’entreprenariat.

Motivée par les résultats obtenus, l’association a donc décidé de mettre en place et d’équiper une unité de production de spiruline à Ambohimanambola Antsirabe, au sein même de l’atelier de productions laitière. La spiruline est réputée pour son apport nutritionnel.

Toujours dans cette idée d’allier nutrition et éducation et d’élargir son champs de bénéficiaires, l’association ADD a mis en place des cantines scolaires dans les deux établissements.

Environ 600 élèves par jour sont donc assurés de trouver à l’école, en plus de l’éducation et des amis, un repas complet. Pour plusieurs d’entre eux, ce sera le seul de la journée. Ces repas sont enrichis en spiruline et de produits laitiers préparés, produits par les femmes formées par l’association. Ils sont distribués directement auprès des 2 cantines de ces EPP.

L’existence même de ces cantine, alliée aux apports nutritionnels des repas qui y sont servis, contribue à l’assiduité des écoliers.

Toujours dans l’optique d’élargir son impact, l’association ne cesse de développer des partenariats avec d’autres acteurs de la région.

Elle a donc formé 2 autres associations, FITIA et ROVA, afin que celles-ci développent également leurs activités auprès des personnes nécessiteuses dans la transformation alimentaires.

Ainsi, l’association FITIA va produire de la spiruline et de la farine enrichis en spiruline. Quant à l’association ROVA, ses membres vont produire du fromage. Ces produits servent en partie à augmenter l’approvisionnement des cantines scolaires des 2 EPP, et les restes seront mis en vente.

Avril 2021 – Antsirabe – Depuis 2008, l’association ADD (Aide pour le Développement Durable) produit de la spiruline, afin de lutter contre la malnutrition infantile. Environ 700 enfants bénéficient ainsi d’une distribution régulière de compléments alimentaires à base de spiruline, dans les cantines scolaires. En outre, cette activité permet à l’association de fournir un emploi à des femmes et mères célibataires qui se trouvent dans une situation économique précaire. PHOTO : © RIJASOLO / FANAINGA / GIZ

Stratégie :

Mener des actions de plaidoyer auprès des autorités de l’éducation nationale dans l’objectif de communiquer sur le projet mis en œuvre que la cantine scolaire puisse bénéficier du « programme cantine » du Ministère de l’éducation nationale.

Résultat :

Une première étape pour le maintien des cantines scolaires a été l’inclusion d’une des écoles bénéficiaires dans le programme national de cantines scolaires du Ministère de l’Éducation Nationale.

Grâce aux réflexions initiées en interne par l’association, c’est une nouvelle vision de son rôle que l’association a pu mettre en œuvre. Si auparavant, elle se contentait des actions ponctuelles (dotation de matériel, constructions), ADD a pris conscience du fait qu’elle devait se donner les moyens pour que les améliorations qu’elle apporte durent dans le temps. C’est ainsi que l’association est arrivée à des activités interdépendantes entre elles et à nouer des alliances stratégiques.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

De nouveaux horizons grâce à l’école

En 2021, dans la commune rurale d’Antehiroka, distict d’Ambohidratrimo, le taux de réussite aux examens officiels est passé à 76,13%, voire 100% dans les petites

Partager l'article
Lire la suite »

Accès à l’eau potable : un droit, une nécessité

S’il y a un terme qui pourrait définir les actions de cette organisation, ce serait l’efficacité. Soakoja érige et réhabilite des ouvrages pour permettre à

Partager l'article
Lire la suite »

Protection des mangroves : forte mobilisation des communautés locales

FIMPIFIMAHO (Fikambanan’ny mpiompy trondro Miaro Ala Honko) est une association des pisciculteurs d’Ambondrolava, commune de Belalanda, district de Tuléar II. L’association a pour mission de

Partager l'article
Lire la suite »

S’activer pour la génération future

Plus de 8300 bouillies et 3400 repas améliorés ont été distribués dans les cantines scolaires des deux écoles primaires publiques d’Antsirabe, l’EPP Mahazoarivo et l’EPP

Partager l'article
Lire la suite »