Covid19 : des formes de solidarité citoyenne se mettent en place

Dans la lutte contre la propagation du coronavirus, les soignants, médecins et infirmiers occupent le premier rang. Ils sont donc les plus exposés à ce virus et doivent être protégés au maximum. C’est pourquoi le mouvement citoyen Solidarité Madagascar, créé en mois de mars, informe la population sur les symptômes, la guérison et les morts du coronavirus, mais aussi apporte des solutions logistiques concertées aux problématiques des soignants.

L’initiative regroupe des simples citoyens, des médecins, des jeunes inventeurs et toute personne qui souhaitent apporter sa contribution dans cette lutte. Le mouvement s’est alors concentré à la collecte de matériels médicaux, des masques et des gels hydroalcooliques et autres produits essentiels contre la propagation du Cavid19. Ces matériels sont distribués dans les centres médicaux et hospitaliers des régions touchées par le virus. Grâce au savoir-faire des jeunes créateurs et ingénieurs malgache, le mouvement arrive également à fabriquer des visières de protection destinées aux personnels soignants.

De leur côté, l’association Compassion Madagascar, fidèle à sa mission d’aider les plus vulnérables propose aux femmes qui doivent aller accoucher leur service de transport. En effet, face au couvre-feu et la restriction de la circulation imposés par le décret de l’état d’urgence sanitaire, le transport de ces personnes pourrait devenir problématique.  L’association s’est procuré de cette autorisation afin d’offrir ce service gratuit. Implanté à Antananrivo et à Toamasina, le service est aussi offert aux parents d’enfants malades qui doivent quitter l’hôpital.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

De nouveaux horizons grâce à l’école

En 2021, dans la commune rurale d’Antehiroka, distict d’Ambohidratrimo, le taux de réussite aux examens officiels est passé à 76,13%, voire 100% dans les petites

Partager l'article
Lire la suite »

Accès à l’eau potable : un droit, une nécessité

S’il y a un terme qui pourrait définir les actions de cette organisation, ce serait l’efficacité. Soakoja érige et réhabilite des ouvrages pour permettre à

Partager l'article
Lire la suite »

Protection des mangroves : forte mobilisation des communautés locales

FIMPIFIMAHO (Fikambanan’ny mpiompy trondro Miaro Ala Honko) est une association des pisciculteurs d’Ambondrolava, commune de Belalanda, district de Tuléar II. L’association a pour mission de

Partager l'article
Lire la suite »

S’activer pour la génération future

Plus de 8300 bouillies et 3400 repas améliorés ont été distribués dans les cantines scolaires des deux écoles primaires publiques d’Antsirabe, l’EPP Mahazoarivo et l’EPP

Partager l'article
Lire la suite »